Glossaire courant de TA

Aptitudes sociales – Aptitudes que nous utilisons dans nos relations avec les autres dans la société. Par exemple, nous apprenons à quel moment nous pouvons interrompre une conversation, à quelle distance nous pouvons nous tenir des gens lorsque nous conversons. Certains TA entravent l’apprentissage de ces règles, d’où des difficultés sociales – solitude, conflits, malhabileté, etc.

Cognitif – Adjectif se rapportant à l’intelligence. La cognition équivaut à la réflexion.

Contrôle de la motricité fine/motricité globale – Capacité de bien contrôler les muscles servant à la motricité fine ou globale. La motricité fine se rapporte aux petits muscles utilisés pour les petits gestes – comme enfiler une aiguille ou tenir un stylo. La motricité globale touche les muscles servant aux mouvements de plus grande ampleur – comme la danse ou le saut.

Conscience phonémique/conscience phonologique – Capacité de reconnaître les sons des mots, nécessaire pour parfaire les aptitudes au langage et à la lecture.

Discrimination figure-fond – Cette discrimination, qui peut porter sur des données visuelles ou auditives, désigne la capacité de distinguer des détails importants en faisant abstraction de l’information qui les entoure. Par exemple, sur le plan visuel, elle permet de se concentrer sur les mots écrits sur une page sans tenir compte d’un dessin de fond. Sur le plan auditif, il s’agit de la capacité de suivre un exposé sans se laisser distraire par les bruits de papier froissé et les chuchotements.

Dyscalculie – Trouble d’apprentissage touchant les mathématiques. L’arithmétique consiste à reconnaître les chiffres et les symboles, à mémoriser des faits de base concernant les nombres, à aligner des nombres et à comprendre des concepts abstraits comme le temps, la valeur de place et les fractions. Un trouble affectant l’une ou l’autre de ces fonctions peut avoir un grave impact sur le travail et la vie quotidienne.

Dysgraphie – Trouble d’apprentissage affectant l’écriture. L’écriture fait intervenir plusieurs zones du cerveau, fonctions cérébrales et réseaux commandant l’apprentissage du vocabulaire et de la grammaire, les mouvements de la main et la mémoire. Toutes ces fonctions doivent être en ordre et un problème au niveau de l’une ou l’autre d’entre elles peut entraîner un trouble de l’écriture, qui peut se manifester par une difficulté à épeler, une écriture médiocre ou un problème à coucher des idées sur papier.

Dyslexie – Trouble d’apprentissage affectant le langage. Bien des gens croient à tort que ce trouble se résume à faire apparaître les lettres à reculons et à l’envers, mais la réalité est beaucoup plus complexe. On considère désormais que la dyslexie est un problème lié aux sons des mots (conscience phonologique).

Enseignement multisensoriel – Cette forme d’enseignement fait appel simultanément à plusieurs sens (visuel/auditif, kinesthétique-tactile) et circuits cérébraux pour améliorer la mémoire et l’apprentissage.

Fonctions de direction – Ces aptitudes sont nécessaires pour planifier, gérer, organiser et évaluer des activités dans la vie quotidienne ainsi qu’aux études et au travail.

Impulsivité – Les personnes qui contrôlent mal leurs impulsions ne pensent pas toujours avant d’agir ou ne réfléchissent pas aux conséquences de leurs gestes.

Intégration visuo-motrice – Capacité d’utiliser la rétroaction sensorielle pour orienter les mouvements physiques – ce que l’on appelle généralement la « coordination ». Un déficit à cet égard peut nuire à la coordination des mouvements – depuis le fait d’attraper un ballon en courant ou de saluer quelqu’un de la main, jusqu’à des tâches plus complexes comme se brosser les dents ou copier des données écrites au tableau. On parle aussi de dyspraxie.

Mémoire à court terme – Mémoire qui retient brièvement de l’information pendant que vous vous en servez. Par exemple, lorsque vous lisez un numéro de téléphone et le composez, ce numéro est conservé dans votre mémoire à court terme.

Mémoire à long terme – Mémoire qui enregistre de l’information pour usage ultérieur. Par exemple, le numéro de téléphone de votre meilleur ami ou d’un proche que vous avez mémorisé est sauvegardé dans votre mémoire à long terme.

Mémoire de travail – Mémoire qui retient une idée pendant que vous vous en servez – par exemple, votre mémoire de travail retient une formule pendant que vous résolvez un problème mathématique.

Problèmes d’organisation – Peuvent inclure des problèmes de gestion du temps, d’organisation des tâches et d’organisation de l’espace.

Perception sociale – Capacité d’interpréter les situations sociales, par exemple en « lisant » l’expression du visage, le ton de voix, le langage corporel et d’autres indices verbaux et non verbaux. Un déficit au niveau des perceptions sociales qui guident le comportement peut entraîner des problèmes sur le plan des aptitudes sociales.

Suivi visuel – La façon dont nous suivons une ligne de texte sur une page peut aussi être affectée.

TA non verbaux – Troubles affectant tout apprentissage qui n’est pas lié au langage, y compris celui des aptitudes sociales et de la coordination physique.

TDA/H – (trouble de déficit de l’attention/hyperactivité) Les TA sont souvent accompagnés d’un TDA/H, que l’on commence à considérer comme un type de TA. Ce trouble se divise en deux catégories, selon qu’il inclue ou non l’hyperactivité. En général, le TDA/H se traduit par de l’inattention, de l’impulsivité et (parfois) une hyperactivité.

Traitement de l’information auditive – Façon dont nous comprenons l’information que nous entendons. Les TA affectant cette fonction peuvent compromettre l’exactitude de ce qui est entendu, la rétention de ce qui est entendu, l’organisation de ce qui est entendu ou la discrimination figure-fond des sons.

Traitement de l’information visuelle
– Façon dont nous comprenons l’information qui nous parvient par nos yeux. Les TA affectant cette fonction peuvent compromettre l’exactitude de ce qui est vu, la rétention de ce qui est vu, la compréhension de ce qui est vu ou la discrimination figure-fond.

Vitesse de traitement – Rapidité ou lenteur avec laquelle une personne peut utiliser, absorber ou produire de l’information. Les troubles qui s’y rapportent ne sont pas liés à la capacité cognitive, mais uniquement à la rapidité et à la fluidité.

Autres Ressources