Histoire

Association canadienne des troubles d’apprentissage (ACTA) est une organisation nationale et sans but lucratif de bénévoles fondée en 1963 et constituée en société en 1971. La mission de l'organisation est d'être le porte-parole national des personnes ayant des troubles d'apprentissage et celles et ceux qui les appuient. ACTA est l'expression nationale des personnes ayant des troubles d'apprentissage et de ceux qui les appuient. ACTA se consacre à assurer l'égalité des chances aux personnes qui ont des troubles d'apprentissage afin de leur permettre de fonctionner comme citoyens ayant des possibilités équitables et qui peuvent atteindre leur potential voulu. ACTA accomplit ces objectifs par la sensibilisation du public à la nature et à l'impact des troubles d'apprentissage, par la défense des droits des personnes ayant des troubles d'apprentissage, par la recherche, la prévention, la santé et l'éducation et par des efforts fondés sur la collaboration.

Le Conseil d’administration est composé de 17 administrateurs, dont 12 sont nommés par chacune des 10 associations provinciales et 2 associations territoriales de troubles d’apprentissage. Il y a 4 administrateurs additionnels et une présidente qui finit le groupe.

Il y a environ 8 000 membres. Bien que la majorité soient des parents, on trouve aussi des médecins, des psychologues, des avocats, des experts en langage, des optométristes, des psychiatres, des spécialistes de la santé publique et de l'éducation physique, des éducatrices et éducateurs ainsi que des membres et des administrateurs de commissions scolaires.

Il y a une association des troubles d'apprentissage dans chaque province et dans deux des territoires du Canada; un réseau de chapitres associés à ces associations est établi dans 55 collectivités partout au pays. Ces associations sont affiliées à ACTA et elles partagent les mêmes buts et objectifs.

Les activités d’ACTA comprennent la cueillette et la diffusion de l'information entourant les troubles d'apprentissage dans les domaines de la prévention, le dépistage précoce, l'évaluation, l'éducation, l'intervention, l'interaction sociale, la santé, les habiletés d'adaptation, le soutien familial, la représentation, les transitions, l'emploi et la justice pour les consommateurs, les parents, les spécialistes, divers ordres de gouvernement et autres organisations.

Depuis les années 1960, ACTA est connu au Canada comme à l'étranger à titre d'organisme crédible. Le respect que se mérite l'organisation est en partie attribuable au modèle de collaboration qui est son assise. S'ajoutant à son Conseil d'administration de bénévoles, qui comprend une solide représentation des consommateurs et une représentation égale de toutes les provinces et de 2 territoires, ACTA a aussi un Comité consultatif de spécialistes (CCS) auquel sont nommés environ 15 experts canadiens reconnus.

Bien que les membres du CCS ne se réunissent pas comme groupe, ces spécialistes bénévoles des domaines de la pédiatrie, de la psychologie, de la neuropsychologie, de la psychologie de l'éducation, de la pathologie de la parole et du langage, de la justice, etc., fournissent des conseils experts dans les domaines d'intervention d’ACTA.

ACTA a publié un certain nombre de manuels, guides, livres d'auto-assistance et de référence pour satisfaire aux besoins des personnes ayant des troubles d'apprentissage. La gestion de projets a porté sur de petites et de grandes initiatives, par exemple des ateliers à l'intention des juges, des spécialistes de l'alphabétisation, des éducateurs des services correctionnels, des agents de probation et des bénévoles offerts dans toutes les provinces et tous les territoires.

Des méthodes de dépistage et d'enseignement ont été préparées pour accroître l'alphabétisation des adultes ayant des troubles d'apprentissage. Des guides de dépistage précoce à l'intention des parents, des responsables de garderies, des enseignantes et des enseignants, ainsi que des descriptions de parcours pour les étudiants du postsecondaire, des feuillets d'information et beaucoup d'autres moyens ont été diffusés et continuent à être diffusés par ACTA.

Les initiatives continues de sensibilisation publique comprennent le mois des TA comportant des activités organisées dans des collectivités partout au pays. Des conférences nationales tenues dans différentes provinces et différents territoires à chaque deux ans atteignent les consommateurs, les parents, les éducatrices et éducateurs ainsi que les chercheurs.

ACTA a été invitée à participer à plusieurs comités nationaux et à présenter un certain nombre de mémoires à des Comités permanents du Parlement canadien (Finances, Justice, Environnement, Santé) sur des questions entourant l'incidence des changements des politiques et des programmes du gouvernement fédéral sur les Canadiennes et les Canadiens qui ont des troubles d'apprentissage. Ces présentations ont beaucoup fait pour aider l'organisation à influencer avec succès les politiques publiques dans certains domaines prioritaires, y compris la la prévention, la santé, la justice, le soutien du revenu, l'emploi, l'alphabétisation, la recherche, la représentation, les enfants à risque et l'éducation postsecondaire.

Autres Ressources