Bulletin de L'ACTA

Volume 1, No 13 (PDF) Automne 2017
BULLETIN DE L’ACTA

Message de la présidente du conseil

Les journées tranquilles de l’été ont pris fin – si tant est que les familles aux prises avec des TA connaissent des journées tranquilles. Les employés et les bénévoles dévoués de notre bureau national n’ont pas ralenti la cadence durant la saison estivale. Comme vous le lirez ici, notre réseau bourdonne de nouvelles initiatives avec de nouveaux partenariats et projets pilotes. Et ce n’est pas fini ! Restez à l’écoute !

Thealzel Lee
Présidente du conseil, Association canadienne des troubles d’apprentissage

Message de la directrice générale

Assemblée générale annuelle de l’ACTA

L’ACTA a tenu son assemblée générale annuelle le 22 juin 2017. Je souhaite la plus cordiale des bienvenues aux personnes suivantes qui ont été nommées au conseil d’administration pour 2017/2018 :

Représentants provinciaux/territoriaux :

  • Colombie-Britannique : Brendan O'Neill
  • Alberta : Lorrie Goegan
  • Saskatchewan : Debra Kemp-Koo
  • Nouveau-Brunswick : Rhonda Rubin

Membres à titre particulier :

  • Thealzel Lee - présidente
  • Bob Cram – secrétaire

Nous disons au revoir à Lynne Wawryk-Epp (SK), Colette Charest (QC) et Millie Leblanc (Atlantique). Leur apport précieux et leurs compétences nous manqueront grandement.

Nouveau projet pilote avec l’ATA de Colombie-Britannique

L’ATA de Colombie-Britannique a invité l’ACTA et My Education Room Inc. (MER) à participer à un projet pilote conjoint d’atelier de perfectionnement professionnel sous forme de webinaire sur l’enseignement aux élèves ayant des troubles d’apprentissage. Ce webinaire en ligne destiné aux enseignants et aux professionnels de la province sera offert lors de la journée sans enseignement (journée de perfectionnement) du vendredi 20 octobre 2017. Son contenu s’inspire du guide des troubles d’apprentissage de la Colombie-Britannique.

Cet atelier abordera les TA du point de vue des élèves, dans la perspective des défis qu’ils rencontrent durant leur journée en classe. Le contenu est élaboré par Kim McLean, conseillère pédagogique à Calgary Academy et membre du Conseil consultatif professionnel de l’ACTA, qui a aussi été nommée par le ministre au conseil des normes pédagogiques de l’Alberta. Kim a reçu le prix national d’excellence en éducation de l’ACTA en 2006 et a représenté l’ACTA au processus régional de sélection dans le cadre des Prix du premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement en 2016.

Le webinaire de quatre heures comprendra des textes, des vidéos et des plans de cours, ainsi que des fichiers PDF de ressources que les enseignants peuvent utiliser en classe. Il sera hébergé sur la plateforme de conférence My Education Room et les participants recevront un certificat.

En plus de fournir du contenu en ligne sur l’enseignement aux élèves ayant des TA, ce projet pilote permettra de recueillir et d’analyser les commentaires des participants pour décider si l’ACTA devrait mettre en place une communauté en ligne sur l’enseignement et les TA ouverte à tous les enseignants, professionnels et employeurs du pays.

Claudette Larocque
Directrice générale, Association canadienne des troubles d’apprentissage
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rapports des comités et autres rapports

Comité de recherche

Le comité de recherche a l’intention de publier dans le bulletin de courts articles sur les recherches et les chercheurs canadiens dans le domaine des troubles d’apprentissage. Notre premier article porte sur Gabrielle Young.

Titulaire d’un doctorat, Gabrielle Young est professeure adjointe en éducation spéciale à l’Université Memorial et membre du Conseil consultatif professionnel de l’Association des troubles d’apprentissage du Canada.

Dans sa recherche sur l’examen de la technologie d’assistance en salle de classe inclusive dans le cadre de la conception universelle de l’apprentissage (CUA), elle a étudié :

  • la façon dont les enseignants intègrent la technologie d’assistance et la technologie éducative dans un enseignement basé sur les principes CUA ;
  • les soutiens et les difficultés associés à cette utilisation ; et
  • les réactions des élèves à ce contexte d’apprentissage.

Elle a interviewé et observé dix-neuf enseignants – parmi lesquels des titulaires de classe et des enseignants ressource – pour mettre en lumière les pratiques innovatrices qui soutiennent efficacement l’apprentissage, à savoir :

  • présenter l’information sous divers formats ;
  • permettre aux élèves de démontrer leurs connaissances de diverses façons ; et
  • permettre à tous les élèves de la classe d’utiliser la technologie d’assistance approuvée par le Ministère.

Ces enseignants ont déclaré ne pas avoir reçu de formation professionnelle à l’égard de la CUA. Ils indiquent toutefois apprendre à mettre en application cette technologie en discutant avec d’autres enseignants.

L’étude de Gabrielle Young révèle que les enseignants doivent :

  • être instruits au sujet des technologies disponibles et des façons de s’en servir pour soutenir l’apprentissage des élèves ; et  
  • savoir comment intégrer la technologie dans le but précis d’offrir aux élèves de multiples façons d’apprendre et de démontrer leur savoir.

Ces conclusions sont importantes parce que le recours aux outils technologiques pour flexibiliser les programmes d’études peut rendre l’apprentissage plus accessible à tous les élèves, qu’ils aient ou non des troubles d’apprentissage.

Comité des communications

Le comité des communications se prépare à un automne très chargé. En plus de produire le bulletin trimestriel, nous avons plusieurs initiatives en cours :

  • nous fournissons des conseils et des commentaires qui aident à préparer un argumentaire de soutien que l’ACTA utilisera dans ses activités de financement ;
  • nous aidons à la refonte du site web de l’ACTA ;
  • nous amorçons une démarche de planification qui nous fera travailler avec les associations provinciales/territoriales pour déterminer comment l’ACTA peut mieux les aider à promouvoir le mois de sensibilisation aux TA ;
  • nous explorons la possibilité de collaborer avec l’Association canadienne pour la santé mentale afin de promouvoir la défense de la cause des troubles d’apprentissage durant le quatrième trimestre de 2018.

Bob Cram – président
Membres : Lorrie Goegan, Brendan O’Neill, Claudette Larocque, Brent MacPherson, Doug Symington, Scott Patterson

Nouvelles du groupe Santé et environnement

Voici quelques-uns des nombreux dossiers auxquels le groupe Santé et environnement a travaillé depuis un an :

  • Octobre 2016 - Le groupe a rédigé les commentaires de l’ACTA dans le cadre de l’examen de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE) et formulé la citation suivante à propos des recommandations du comité parlementaire : « Des évaluations des risques et des études épidémiologiques mesurant les effets cognitifs et comportementaux ont montré que le cerveau en développement, du début de la grossesse jusqu’à l’âge adulte, est un paramètre très sensible de la santé. Il faut donc introduire une disposition contraignante dans le texte de la LCPE (pas seulement dans le préambule) qui reconnaît la sensibilité différentielle de ce sous-groupe et en tient compte dans l’évaluation des substances chimiques et la gestion des risques. »
  • Février 2017 - Avec l’Association canadienne du droit de l’environnement, le groupe a participé à la rédaction d’un communiqué conjoint de 50 organismes canadiens des secteurs de la santé et de l’environnement réclamant des modifications aux règles proposées par le gouvernement pour l’évaluation et la gestion du risque lié au triclosan, afin qu’elles incluent des dispositions sur le TCS dans les produits d’hygiène personnelle comme les savons et les lave-mains antibactériens. Le groupe est aussi intervenu en marge d’une nouvelle série de discussions avec Environnement Canada et Santé Canada sur leur évaluation et leur proposition de gestion du risque lié au triclosan.
  • Février 2017 - Le groupe a soumis des observations à Santé Canada sur le projet de règlement sur les produits de consommation contenant du plomb et sur les amendements au règlement sur les bijoux pour enfants.
  • Avril 2017 - Le groupe a rédigé des commentaires sur l’évaluation et la proposition gouvernementale de gestion du risque lié aux éthers de glycol, jugés non toxiques dans la LCPE, en incluant une étude épidémiologique très récente démontrant des effets neurocomportementaux.
  • Juin 2017 - Le groupe a rédigé un projet d’énoncé de position de l’Association canadienne des troubles d’apprentissage sur la consommation de marijuana durant la grossesse et l’allaitement. Il a communiqué avec Santé Canada sur la nécessité d’informer le public sur cette question et reçu une réponse du bureau de la ministre.

Barbara McElgunn, conseillère bénévole en politique de santé, ACTA
Lynn Green, bénévole

Activités provinciales/territoriales

Québec

Congrès 2018 du 21 au 23 mars 2018

Ouverture des inscriptions: 2 octobre à midi
Pour plus d’informations sur l’événement, cliquez ici : http://www.institutta.com/congres/congres-2018/

Deux colloques-parents en 2017

Montréal : à l’école du Père Marquette : Samedi 4 novembre 2017
Québec : à l’école secondaire La Camaradière : Samedi 25 septembre 2017
Programmation détaillée, cliquez ici :
http://www.institutta.com/wp-content/uploads/2015/10/5e-COLLOQUE-PARENTS-Programme-d%C3%A9taill%C3%A9-2017v5.pdf
Inscription en ligne, cliquez ici : https://www.eiseverywhere.com/ereg/newreg.php?eventid=270524&

Soirée-bénéfice annuelle, Édition 2017

Jeudi 19 octobre 2017, Salle Le Parquet – Édifice Jacques-Parizeau, Montréal
Président d’honneur : M. Philippe Meunier, cofondateur Agence Sid Lee
Chef-invité : Chef Normand Laprise, Restaurant Toqué !
Sommelière-invitée : Mme Véronique Rivest, 2e meilleure sommelière du monde
Pour plus d’informations sur l’événement, cliquez ici : http://www.institutta.com/soiree-benefice/soiree-benefice-2017/

Île-du-Prince-Édouard

L’Université de l’Île-du-Prince-Édouard accueille un millier de nouveaux étudiants, à qui elle demande de recueillir des fonds pour des organismes de bienfaisance. Nous sommes l’un des deux organismes choisis cette année. Nous avons donné un aperçu des troubles d’apprentissage aux étudiants, qui sillonneront Charlottetown en sollicitant des dons qui soutiendront nos activités locales. Ce surcroît de visibilité a une importance vitale pour nous.

Cette année, le prix de l’éducateur de l’année décerné par notre association et Staples a été remis à Mark Ronahan, directeur adjoint de l’école intermédiaire de Summerside. Comme l’ont souligné les élèves, Mark consacre beaucoup de temps et d’efforts à les aider de toutes les façons possibles même si l’école n’est pas leur activité préférée. Mark a reçu un chèque-cadeau de 1 000 $ de Staples et un certificat encadré.

Tous les candidats en lice ont été honorés et ont reçu un certificat encadré.

Durant l’été, notre association a rencontré des députés provinciaux de tous les partis, y compris les ministres du Développement rural et régional et des Services familiaux et communautaires. Les députés ont discuté de l’impact des troubles d’apprentissage sur la vie des habitants de la province.

Notre association sera invitée à discuter du programme de soutien aux personnes handicapées. Cette aide financière provinciale n’est pas offerte aux personnes ayant des TA parce que ces troubles ne sont jugés ni neurologiques ni permanents.

En participant aux salons de l’emploi de Summerside et de Charlottetown, nous avons rejoint des adultes qui pensent peut-être avoir un trouble d’apprentissage. De plus, nous avons été présents à d’autres rencontres, comme celle de l’association foyer-école de la province.

Nous venons d’entamer des discussions avec les services correctionnels de la province pour savoir comment nous pourrions aider les justiciables ayant des TA dans l’espoir de réduire la récidive.

Yukon

Formation sur les fonctions exécutives : Sarah Ward revient à Whitehorse (ATA du Yukon en partenariat avec Autisme Yukon) pour partager ses stratégies de développement des fonctions exécutives chez les enfants. Nous organiserons un atelier d’une journée à l’intention des enseignants, des professionnels du soutien et des parents.

Attention consciente pour les familles : Cette série de cinq séances s’adresse aux parents et aux enfants (~ 8 ans et plus) qui désirent en apprendre davantage sur l’attention consciente et sur la façon dont la méditation de l’attention peut aider les adultes et les enfants à atténuer leur anxiété et mener une vie plus agréable et plus détendue au quotidien. Il y a un animateur pour les parents, et un autre qui aborde les mêmes sujets avec les enfants sous une forme adaptée à leur âge. Ce sera la troisième fois que nous offrons ce programme.

Ateliers AURORA : Nous avons étendu notre série d’ateliers destinés aux milieux de travail. Nous offrons désormais deux ateliers d’une journée et quatre ateliers d’une heure et demie aux entreprises, aux agences gouvernementales et aux organisations de formation. http://www.auroraworkshops.com/

Activités, conférences et autres nouvelles

Conférence internationale sur les troubles d’apprentissage

19-20 octobre 2017, Baltimore (Maryland)
https://www.council-for-learning-disabilities.org/2017-annual-conference

Conférence de l’Association internationale de la dyslexie

8-11 novembre 2017, Atlanta (Géorgie)
https://dyslexiaida.org/conference/

55e Conférence annuelle de la Learning Disabilities Association of America

21-24 février 2018, Atlanta (Géorgie)
https://ldaamerica.org/events/annual-conference/

Nos lecteurs pourraient apprécier cette conférence TED (en anglais) de Roxanne Reeves, épouse d’un ancien premier ministre provincial. Elle n’a découvert ses troubles d’apprentissage qu’à l’âge adulte, ce qui ne l’a pas empêché d’obtenir un doctorat. La conférence porte davantage sur le mentorat que sur les TA, mais les deux sujets sont liés : https://www.youtube.com/watch?v=0wpCZxiAQzw&feature=youtu.be.

Autres Ressources